Quincampoix
Mike Beuttler, pilote de course automobile, vu par Philippe Vogel
Portrait d’un passionné
vendredi 24 avril 2009, par Dorothée Palka

Un Quincampoisien a édité il y a quelques semaines un livre dédié au pilote de course automobile Mike Beuttler dont la carrière s’est arrêtée en 1973. Portrait.

Comme tous les adolescents, Philippe Vogel avait un rêve, celui de devenir pilote de course. Dans un cahier à spirales, il notait ses ambitions et les événements du monde automobile qu’il enrichissait de la lecture de revues de sports mécaniques. Son oncle, passionné de courses automobiles, l’emmenait régulièrement sur les circuits assister à des compétitions. A l’époque les spectateurs avaient le privilège d’accéder au paddock à l’issue des courses et de parler aux pilotes.

JPG - 65.9 ko
Philippe Vogel
Il nous présente son ouvrage chez lui, à Quincampoix.

Au Grand Prix de F1 de Zolder, muni d’un petit magnétophone, Philippe Vogel enregistre Mike Beuttler pendant une quinzaine de minutes. Nous sommes en 1973, le pilote anglais court pour l’écurie privée March, financée par quatre amis qui travaillent à la bourse de Londres : Ralph Clarke, David Mordaunt, Alastair Guthrie et Jack Durlacher. L’un des quatre financiers était le compagnon de Mike Beuttler, car chose assez rare dans le monde de la course automobile, le pilote était homosexuel. Il est mort du SIDA en 1988 à San Francisco.

Cinq ans de travail

JPG - 28.5 ko
Une passion au grand jour

Passionné par ce pilote, Philippe Vogel a décidé de lui consacrer un ouvrage. Il a mis pas moins de cinq ans pour réunir toutes les informations et monter le livre en y travaillant le soir et le week-end. Il a d’abord contacté Nick, le frère de Mike, qui vit sur la Côte d’Azur. Nick a donné quelques photos, un poster et a apporté son témoignage sur la vie professionnelle et personnelle de Mike. Ce fut ensuite la rencontre avec la soeur de Mike, Jane, qui vit en Angleterre. Après avoir surmonté les difficultés de la langue, Philippe a pu emprunter quelques photos et des coupures de presse que Mike avait lui-même compilées dans quatre grands classeurs. Certains articles et des photos ont été annotés par le pilote. Philippe Vogel a tenu à faire apparaître certaines de ces annotations dans le livre. Madame Guthrie a également donné quelques clichés prises par son mari.

Victime du crack boursier

L’auteur a souhaité évoquer la vie de Mike Beuttler avant, pendant et après les courses automobiles. Dans ce livre les passionnés retrouveront de nombreux témoignages, notamment ceux de sa famille, de David Mordaunt, dernier survivant des quatre financiers, et celui de Jean-Pierre Jarrier, pilote qui a bien connu Mike Beuttler surnommé "Mike the blocker". Il avait la réputation d’être difficile à doubler mais était très apprécié comme être humain à la fois cultivé et sympathique. La carrière du pilote s’est malheureusement arrêtée brutalement à la fin de l’année 1973 suite au choc pétrolier et au crack boursier. Les quatre agents de change ne pouvaient plus financer une écurie privée, d’où le titre du livre "Privé de gloire". Seuls les six premiers des courses marquaient des points à l’époque. Et arrivaient en tête les pilotes des écuries officielles. Mike Beuttler a réalisé sa meilleure performance au Grand Prix d’Espagne en 1973. Il est arrivé 7e mais aurait sans doute accédé au haut du classement s’il avait couru pour une écurie officielle.

Propos recueillis par Dorothée Palka

Philippe Vogel est auto-éditeur. Son ouvrage s’adresse à tous les passionnés de courses automobiles. Vendu au prix de 75 euros vous pouvez l’acheter en contactant l’auteur lui-même à l’adresse suivante : phinorman@wanadoo.fr

Design et développement du site par Comultipress